Écran philosophique

The Servant

mercredi 9 juin 2010 à 20 h 30

Film > The Servant de Joseph Losey (Grande-Bretagne, 1963, 1 h52)
avec Dirk Bogarde, James Fox, Sarah Miles, Wendy Craig, Catherine Lacey, Richard Verno.

présenté par Céline Surprenant, maître de conférences à l’École des études européennes de l’Université du Sussex, invitée du CIPh.

À la question de savoir de quoi traite le film de Joseph Losey, son scénariste, Harold Pinter répondait laconiquement qu’il s’agit du rapport entre deux hommes et de ce qui se passe entre eux, qu’il s’agit, disait-il génériquement, d’un homme et de son valet. Nous y trouvons en effet les thèmes du pouvoir et du ressentiment, de la domination et de la servitude propres au système des classes qui prévaut dans la société britannique au moins jusqu’au début des années soixante lorsque Losey, cinéaste américain chassé par le maccarthysme, réalise The Servant à Londres. L’argument narratif du film nous entraîne évidemment vers la réflexion hégélienne sur la dialectique du maître et de l’esclave, qui accède à la conscience de soi grâce au travail que son maître lui impose d’accomplir. Or, les rapports de domination et de servitude d’un homme et de son valet forment ici la matière du film préparant un dénouement spectaculaire, qui advient grâce à ce qui est demeuré implicite jusque-là : la ruse du valet et l’aveuglement du maître, l’ambiguïté du désir, le plaisir de faire le mal. Car tout l’art du réalisateur, c’est d’installer le renversement à notre insu dès le début, à coups d’allusions, par petites touches discrètes, au niveau de l’image, des décors, et des ellipses du dialogue. Il n’est donc pas que discursif, il n’appartient pas seulement au motif du maître et de l’esclave, mais est véritablement cinématographique, c’est-à-dire, concret et vertigineux.

 

Céline Surprenant

Informations

Un cycle associant le cinéma Méliès, la Maison populaire et le Collège International de philosophie

Au cinéma Georges Méliès
Centre commercial
M° Croix-de-Chavaux (ligne 9)
93100 Montreuil

Les séances ont lieu à 20 heures 30. Pour des raisons relatives à la disponibilité du film, vérifier qu’elles ont bien lieu, ainsi que l’horaire qui peut varier selon la durée de la projection, auprès du cinéma Le Méliès 01 48 58 90 13, ou de la Maison populaire de Montreuil 01 42 87 08 68.

Tarifs :
 Tarif plein : 6, 50 €
 Tarif réduit : 5 €
(Montreuillois, - de 18 ans, + de 60 ans, étudiants, adhérents de Renc’Art au Méliès)
 Tarif carte de 10 places : 46 € (non nominative, valable 1 an)
 Tarif préférentiel : 4 € (chômeurs, RSA, familles nombreuses)

Partager

Haut de page