Sciences humaines & philosophie

Théorie Queer

En présence de Marie-Hélène Bourcier et Pascale Molinier

La conférence

  • Théorie Queer (première partie) (21/11/07)
  • Théorie Queer (deuxième partie) (21/11/07)

« Queer Power ? Les politiques queers entre renoncement et investissement démocratique »
par Marie-Hélène Bourcier
À l’heure où la France prend tardivement connaissance des théories queer de la première vague (Butler, De Lauretis, Segdwick en cours de parution ...), où en sont les cultures et les politiques queer entre tournant matérialiste et « racial ». Cette intervention se propose de faire le point sur l’évolution de la théorie queer et les tensions qu’elle entretient avec la volonté de poursuivre des politiques minoritaires fortes de leur ancrage subculturel et conscientes de la force de proposition qu’elles peuvent constituer dans la construction de la démocratie radicale.

« Queer et féminisme »
par Pascale Molinier
Entre les figures de la rhétorique des sexes, les théories censées représenter la famille, la parentalité et la sexualité, d‘un côté, et ce que la plupart d’entre nous vivons, de l’autre côté, il existe un tel écart que nous pourrions en venir à douter du sens social et politique de ce que nous vivons. Pour pallier ce défaut d’expression publique, les problématiques féministes et LGBT doivent être alliées et s’alimenter réciproquement tant au niveau épistémologique que du point de vue de l’action politique.

Partager

Haut de page