Résidence de création artistique

Harilay Rabenjamina

De janvier à décembre 2022

La Maison pop accueille en 2022 en résidence de création numérique l’artiste Harilay Rabenjamina.

Depuis plusieurs années, Harilay Rabenjamina, développe une pratique performative et vidéo au sein de laquelle il invente des récits et des situations qui rendent les personnages mis en scène particulièrement influençables.

La musique – à travers un éventail particulièrement large de genres allant du RnB à l’opéra, en passant par le ragtime et la pop – y joue un rôle central en tant que langage ou ensemble de références avec et autour desquels les protagonistes se lient, se regroupent, s’imitent.

JPEG - 250.1 ko
Harilay Rabenjamina

Pour sa résidence intitulée Le mur du son, Harilay Rabenjamina mobilise musique, performance, vidéo et sculpture pour aborder – à travers la question des goûts musicaux – l’artificialité de soi, du storytelling, de l’intériorisation de logiques de surveillance et de leur influence. Il travaillera en collaboration avec un groupe constitué d’adolescent·e·s (13-17 ans) à l’écriture d’une chanson, d’un spectacle live et à sa mise en scène.

Parallèlement à ce travail collectif, Harilay Rabenjamina envisage un travail de sculpture évoquant des structures affectives par des jeux de cadres, d’enchâssements, jouant avec des miroirs et des images (photographies ou vidéos). Les deux projets constituent deux façons d’aborder, aux côtés d’adolescent·e·s le storytelling, l’intériorisation de logiques de surveillance et la manière dont elles influent sur notre manière de nous raconter.

Partager