Édito

Mieux que le caviar, gelée royale pour tous !

Septembre 2007

Venez vous dégeler la tête et les jambes à travers les activités et manifestations culturelles distillées pour cette nouvelle saison par l’équipe de la Maison populaire.

Si les séminaires Ce qui force à penser nous ont précédemment donné l’occasion d’aborder la pensée de certains philosophes, tels que Spinoza, Derrida, Deleuze, Foucault, Marx..., et de psychanalystes, tels que Freud, Lacan..., aujourd’hui, nous vous proposons de discuter de l’actualité de ces pensées, reprises et développées par les mouvements féministes et les théories Queer (prononcer « Couiiir »). D’octobre à mai, huit séances réunies sous le thème Genre : normes et transgression seront autant d’occasions de rencontrer des philosophes, sociologues, psychanalystes, historiennes, scientifiques animés par ces questions.

En écho aux séminaires, le cycle mensuel Sun in Your Head et le nouveau cycle Écrans sociaux se proposent d’explorer ce thème à leur manière par la présentation de films et de vidéos d’artistes. Ce dernier se déroulera au cinéma Le Méliès avec qui nous reconduisons le cycle des Écrans philosophiques .

Le centre d’art présente le dernier volet de l’exposition L’homme nu : arts de faire d’Aurélie Voltz, qui entend traiter ici du mode de vie de l’homme, venant ainsi clore la trilogie entreprise et où nous aurons le bonheur d’accueillir le philosophe berlinois Marcus Steinweg. En 2008, le commissariat sera confié à Christophe Gallois qui nous invite, par l’exposition Neutre intense , à explorer la possibilité d’un paradoxe « l’intensité du neutre », en y pointant des pratiques artistiques dans lesquelles ce « neutre intense » se caractérise par une multiplicité de formes et de préoccupations.

Quant à la culture numérique, les rendez-vous du nautilus.cet vous invite à découvrir de nouvelles créations où l’art et la technologie s’interpénètrent pour donner naissance à des œuvres interactive. Des voyages troublants dans des sons et les images jalonnés de nouvelles expérimentations à vivre, seul(e) ou en famille et au cours desquelles votre présence donnera tout son sens à chaque proposition des artistes et chercheurs invités. De Maurin Donneaud avec sa machine musicale au jeu de miroirs de Maflohé Passedouet, ou encore aux Pièges à rêves à écouter et à voir de Marco Marini, pour ne citer que ceux-là, seront des moments où tous vos sens seront remis en alerte.

La saison musicale s’ouvrira avec la création Szerelem , « amour » en hongrois, sous la direction musicale et la mise en scène de Marie Estève. Un hommage à la voix, dont l’exploration se poursuit avec le Pôle ressources par des concerts et danses du monde. La chanson française est aussi au rendez-vous avec ses nouveaux talents. Et, pour ce premier concert de l’été indien, venez découvrir Gérald Genty & Volo. Réservez vos places dès maintenant !

Nous renouvelons la préparation au certificat de langue des Universités populaires. Pour ceux qui auraient encore quelques doutes, sachez que vingt-sept de nos adhérents viennent de l’obtenir en juin dernier en anglais et espagnol...

Bonne rentrée à vous.

Annie Agopian, directrice

Partager

Haut de page