Accueil > Présentation > Édito > La tête dans les étoiles, (...)

La tête dans les étoiles, les pieds sur terre…

Février 2008

"Aujourd’hui, nous avons atteint de nou­veau les limi­tes du conte­nant. Cela déborde de toutes parts et il devient dif­fi­cile de cana­li­ser toutes ces énergies, qui ne deman­dent qu‘à s’expri­mer. Que diriez-vous de recréer une com­mis­sion des adhé­rents pour plan­cher de nou­veau sur des hypo­thè­ses de pro­gramme d’agran­dis­se­ment, tant pour le bien-être des adhé­rents que du voi­si­nage ?" - extrait de l’édito de la bro­chure de sep­tem­bre 2005

La tête dans les étoiles, nous avons engagé depuis une réflexion sur le deve­nir de notre équipement, en tenant compte des nou­vel­les pra­ti­ques et des deman­des d’acti­vi­tés non satis­fai­tes, faute de locaux adap­tés.

Plusieurs réu­nions entre la « com­mis­sion des bâti­ments » et l’équipe de pro­fes­sion­nels ont permis de faire une mise à plat des besoins en tenant compte du fonc­tion­ne­ment et des cir­cu­la­tions entre les dif­fé­rents espa­ces dédiées aux acti­vi­tés, à la convi­via­lité, à la dif­fu­sion, aux espa­ces exté­rieurs et au sta­tion­ne­ment.

Nous avons pensé les besoins à long terme, en ima­gi­nant que cet équipement puisse aussi servir à des actions par­te­na­ria­les avec d’autres struc­tu­res de la ville, du dépar­te­ment, de la région et que ces der­niers pour­raient par­ti­ci­per aux finan­ce­ments.

La muni­ci­pa­lité a confié l’étude de pro­gram­ma­tion à un cabi­net, qui à l’issue de plu­sieurs ren­contres avec notre groupe de tra­vail a élaboré un dos­sier de fai­sa­bi­lité, remis à ce jour à la Direction des Bâtiments de la ville afin qu’il soit chif­fré.

Ce projet sera pré­senté au Conseil muni­ci­pal en mars/avril 2008. Il revien­dra à la muni­ci­pa­lité de pren­dre sa déci­sion.

Pour sa part, Jean-Pierre Brard, maire de Montreuil, lors de l’assem­blée géné­rale du 22 février der­nier, a réaf­firmé son sou­tien à ce projet en appe­lant l’assis­tance à se donner un objec­tif ambi­tieux et pour lequel la préoc­cu­pa­tion pre­mière devra être de penser aux géné­ra­tions futu­res.

Quant à Claire Pessin-Garric, Vice-Présidente du Conseil Général char­gée de la Culture, pré­sente également, a sou­tenu le projet en indi­quant que lors­que les plans de la cons­truc­tion des nou­veaux bâti­ments seront faits : le Conseil Général pourra par­ti­ci­per finan­ciè­re­ment à la réa­li­sa­tion de ceux-ci.

Si tout se passe bien, il sera prévu de lancer un concours d’archi­tec­tes, à la suite duquel un des trois pro­jets retenu devra être dépar­tagé par un jury.

Avec ces encou­ra­ge­ments, nous sou­hai­tons pour­sui­vre ce tra­vail avec un plus grand nombre d’adhé­rents et de pro­fes­seurs réunis au sein de la Commission des nou­veaux bâti­ments, je vous invite à vous y ins­crire dés main­te­nant.

Les pieds sur terre …
— Diversité artis­ti­que et cultu­relle en danger !

Le 29 février der­nier, la Maison pop s’est asso­ciée à l’appel lancé par l’UFISC pour la Journée de mobi­li­sa­tion natio­nale contre le désen­ga­ge­ment de l’État, et pour dénon­cer la réduc­tion du budget des­tiné à la culture.
Nous sommes direc­te­ment concerné par cette mesure pour nos actions en « culture mul­ti­mé­dia », dont la ligne de sub­ven­tion res­sem­ble à un zéro pointé !

L’art contem­po­rain est aussi touché, c’est pour­quoi les struc­tu­res de pro­duc­tion et de dif­fu­sion d’art contem­po­rain en île de France (Tram), les Centres d’art contem­po­rain (DCA), les Fonds régio­naux d’art contem­po­rain (PLATFORM et ANDF, l’Association Internationale des Critiques d’Art et l’ensem­ble des pro­fes­sion­nels du sec­teur regrou­pés au sein du Cipac, se sont asso­cié à cet appel, en don­nant lec­ture d’un texte cosi­gné (texte ci-des­sous).

On nous répond que le sec­teur de la Culture doit faire des efforts… savoir mourir en silence en somme !
— Nos efforts aujourd’hui sont de lutter contre ce « casse du siècle », un siècle de cons­truc­tion d’éducation popu­laire offert sur un pla­teau au monde mar­chand.

À suivre…
Annie Agopian, direc­trice

Partager

Haut de page