Accueil > Expositions > Centre d’art > Centre d’art
Exposition

« Comment bâtir un univers qui ne s’effondre pas deux jours plus tard »

de janvier à décembre 2016

Résidence curatoriale autour de la thématique « ESPACE-TEMPS : intuition, étonnement, connaissance », avec le projet artistique présenté par

Marie Koch et Vladimir Demoule,
Alors que la science fiction imaginait déjà des mondes impossibles aux lois inconnues, des années plus tard ces fictions improbables se révélaient non seulement possibles mais réalisées. Aujourd’hui beaucoup d’artistes se tournent vers les nouvelles technologies, les accaparant pour, à leur tour, nous donner un aperçu des mondes dématérialisés et (...)
Centre d’art

Entropies

Mardi 11 octobre 2016 de 19 h à 21 h
Quelles seraient aujourd’hui les formes associées à la notion de perte de contrôle ? Table ronde autour de l’exposition et des œuvres, avec les commissaires d’exposition Vladimir Demoule et Marie Koch, la journaliste et critique d’art Ingrid Luquet-Gad, animée par Thierry Fournier, artiste, curateur et responsable du groupe de recherche Displays, (...)
Exposition

L’année mondiale de l’Indice Postérieur Net et du Bonheur National Brut

du 5 octobre au 10 décembre 2016

Vernissage le mardi 4 octobre à partir de 18 h

Suite à sa résidence de création à la Maison Populaire, Magali Desbazeille expose son installation numérique performée intitulée L’Année Mondiale de l’Indice Postérieur Net et du Bonheur National Brut dans le cadre de l’exposition « Comment bâtir un univers qui ne s’effondre pas deux jours plus tard 3/3 : Entropies » des commissaires Marie Koch et Vladimir Demoule.
L’installation interroge la quantification du ressenti dans nos grandes institutions. L’ONU, Eurostat, l’INSEE, l’OCDE mesurent le sentiment de bonheur, le bien-être psychique, la satisfaction, le moral et même le sens de la vie… L’Année Mondiale entrecroise intime et politique et prend la forme d’un appartement-témoin, dans lequel les différents (...)
Exposition

« Comment bâtir un univers qui ne s’effondre pas deux jours plus tard 3/3 : Entropies »

Du 5 octobre au 10 décembre 2016

Vernissage le mardi 4 octobre à partir de 18 heures

Commissaires en résidence : Marie Koch et Vladimir Demoule
Artistes : David Delruelle, Magali Desbazeille, Félicie d’Estienne d’Orves, Evelina Domnitch & Dmitry Gelfand, Nandita Kumar, Pierre-Jean Lebassacq, Émilie Pitoiset, Floriane Pochon & Alain Damasio, Édouard Sufrin, Thomas Tronel-Gauthier, Miao Xiaochun.
Pour clore le cycle d’expositions « Comment bâtir un univers qui ne s’effondre pas deux jours plus tard », « Entropies » propose des œuvres d’artistes d’aujourd’hui ; vidéos, sculptures, photographies, installations dialoguent ensemble pour nous parler d’un univers qui évolue, se transforme. En thermodynamique, l’entropie est la mesure de la (...)
Exposition

« Comment bâtir un univers qui ne s’effondre pas deux jours plus tard 2/3 : Relativités »

Du 4 mai au 2 juillet 2016

Vernissage le mardi 3 mai à partir de 18 heures

Commissaires en résidence : Marie Koch et Vladimir Demoule
Artistes : Pierre-Laurent Cassière, Maxime Damecour, Alix Desaubliaux, Malachi Farrell, Irene Fenara, Matthias Pasquet, Floriane Pochon & Alain Damasio, Daniel Spoerri, Édouard Sufrin et Flavien Théry
« Relativités » propose une sélection d’artistes contemporains de tout horizon ; sculptures, vidéos, photographies et installations interactives dialoguent ensemble et nous montrent un temps désarticulé, hors de ses gonds. Le temps est une notion fuyante, qui nous échappe. Pourtant, nous l’expérimentons tous les jours malgré nous et le mesurons depuis (...)
Oeuvre hors les murs

"Phi", une œuvre d’Edouard Sufrin

du 4 mai au 2 juillet 2016
Le projet Phi propose de donner accès à des pensées. Délivrés par de petits boitiers, les messages de philosophes, penseurs et chercheurs tenteront de donner des pistes pour repenser la place de la philosophie dans le contexte actuel. Actuellement composée de 128 échantillons, la base de données de ce projet évolutif viendra progressivement (...)
Exposition

« Comment bâtir un univers qui ne s’effondre pas deux jours plus tard 1/3 : Simulacres »

Du 13 janvier au 26 mars 2016

Vernissage le mardi 12 janvier à partir de 18 heures

Commissaires en résidence : Marie Koch et Vladimir Demoule
Artistes : Eva Chettle, Côme Di Meglio & Eliott Paquet avec Jinyao Lin, Killian Loddo et Ulysse Klotz, Harun Farocki, COLL.EO (Colleen Flaherty & Matteo Bittanti), Joe Hamilton, Floriane Pochon & Alain Damasio, Édouard Sufrin, The LP Company et Davey Wreden.
Où le monde a­-t-­il lieu ? Et quand ? Que sait­-on du monde et que pourrait-­on en savoir, d’ailleurs ? Qu’en voit-­on ? Qu’en entend­-on ? À travers quels filtres ? Et quelle est notre place au sein de celui-­ci ? Ces questions, que se posent philosophes, chercheurs, artistes, depuis des siècles, nous ne prétendrons nullement les résoudre mais à tout le (...)
Autour des expositions

Mare perchée (Fiction sonore)

de janvier à décembre 2016

Balade sonore dans Montreuil dans le cadre du cycle d’expositions

« Comment bâtir un univers qui ne s’effondre pas deux jours plus tard » curaté par Marie Koch & Vladimir Demoule
Fiction sonore dans Montreuil imaginée par Floriane Pochon & Alain Damasio
Avec les voix de : Alain Damasio, Floriane Pochon, Christophe Rault et la participation de Clément Baudet.
Spécialement conçue pour le cycle d’expositions « Comment bâtir un univers qui ne s’effondre pas deux jours plus tard », cette fiction sonore sera disponible tout au long de la résidence curatoriale de Marie Koch et Vladimir Demoule, de janvier à décembre 2016, à partir de fichiers à télécharger via le site de la Maison populaire sur son téléphone (...)
À venir
Du 5 octobre au 10 décembre 2016
Saison 2016-2017
de janvier à décembre 2016
Mardi 11 octobre 2016 de 19 h à 21 h
du 5 octobre au 10 décembre 2016
Du 5 octobre au 10 décembre 2016
Les archives par année
Rechercher sur le site
Haut de page