Art in Vivo

Thomas Hirschhorn

Vendredi 5 mai 2017 de 20h à 22h
Rencontre avec l’artiste

Thomas Hirschhorn nous éclairera sur les rai­sons pour les­quel­les il est aujourd’hui impor­tant de mon­trer et de regar­der des images de corps humains détruits comme celles qu’il a uti­li­sées et incor­po­rées dans ses tra­vaux, et cla­ri­fiera son inté­rêt à tra­vailler avec la « Pixellisation » en 9 points : Décision, Autorité, Abstraction, « Facelessness », « Poussé au bord », Esthétique, Le pire est cen­suré, Hypocrisie, Authenticité.

La pixel­li­sa­tion ou le flou­tage sont un phé­no­mène gran­dis­sant : de plus en plus uti­lisé dans les maga­zi­nes et les jour­naux pour cacher les iden­ti­tés, les orga­nes géni­taux des per­son­nes, comme une forme de cen­sure ou pour cacher l’hor­reur des corps muti­lés par la guerre et la ter­reur. Cette habi­tude a fini par endos­ser une valeur d’authen­ti­cité, les images par­tiel­le­ment pixé­li­sées parais­sant plus authen­ti­ques aux yeux des spec­ta­teurs.

L’uti­li­sa­tion de tels pro­cé­dés est jus­ti­fiée par la « pro­tec­tion du spec­ta­teur », la pro­tec­tion quel­que chose dans l’image elle-même, ou la pro­tec­tion d’une infor­ma­tion censée appa­raî­tre dans l’image. Cette mani­pu­la­tion auto­ri­taire infan­ti­lise ou mani­pule le spec­ta­teur. Et consé­quem­ment, crée la confu­sion, la frus­tra­tion et, volon­tai­re­ment ou non, rend les choses plus « hié­rar­chi­ques ». 

JPEG - 215.7 ko
Thomas Hirschhorn
Pixel-Collage n°3, 2015
Collage, Imprimés, feuille plastique, ruban adhésif, 323 x 288 cm
Courtesy de l’artiste de la Galerie Chantal Crousel, Paris

Thomas Hirschhorn est né à Berne en 1957, il vit et tra­vaille à Paris

Aujourd’hui l’un des artis­tes suis­ses les plus impor­tants sur la scène inter­na­tio­nale, Thomas Hirschhorn est l’auteur d’une œuvre (ins­tal­la­tions in situ, films, des­sins, etc.) immé­dia­te­ment reconnais­sa­ble tant pour sa forte dimen­sion poli­ti­que que pour son voca­bu­laire formel sin­gu­lier (basé sur une esthé­ti­que pauvre et mar­gi­nale et des maté­riaux sim­ples), à l’ori­gine de nom­breux débats et ana­ly­ses sur les rap­ports entre pro­blé­ma­ti­ques artis­ti­ques et socia­les dans le cadre de la mon­dia­li­sa­tion. Thomas Hirschhorn ne fait pas d’art poli­ti­que, mais fait de l’art de manière poli­ti­que. Ce qui l’amène à pro­duire des images et des scé­na­rios com­plexes mais sin­gu­liè­re­ment directs.

Les ins­tal­la­tions de Thomas Hirschhorn lui valent la reconnais­sance du milieu artis­ti­que dès les années 1990. Hirschhorn expose ainsi à Paris, Munich, Berlin, Londres, Francfort, Bilbao, Venise, Lucerne, Berne, Fribourg, Genève, Saint-Gall...
En 2000, Thomas Hirschhorn reçoit le Prix Marcel Duchamp et en 2004 le Prix de la Fondation Beuys.

Informations

Réservations par téléphone au 01 42 87 08 68
Entrée libre

Partager

À venir
Vendredi 5 mai 2017 de 20h à 22h
Saison 2016-2017
Vendredi 2 juin 2017 de 20h à 22h
samedi 20 mai 2017 de 17 h à 19 h
Vendredi 5 mai 2017 de 20h à 22h
Vendredi 21 avril 2017 à 20 h
Vendredi 24 février 2017 à 20 h
vendredi 9 décembre 2016 à partir de 18 h
Mardi 11 octobre 2016 de 19 h à 21 h
Rechercher sur le site
Haut de page