Accueil > Expositions > Centre d’art > « Comment bâtir un univers

« Comment bâtir un univers qui ne s’effondre pas deux jours plus tard 2/3 : Relativités »

Du 4 mai au 2 juillet 2016
Vernissage le mardi 3 mai à partir de 18 heures

Commissaires en résidence : Marie Koch et Vladimir Demoule

Artistes : Pierre-Laurent Cassière, Maxime Damecour, Alix Desaubliaux, Malachi Farrell, Irene Fenara, Matthias Pasquet, Floriane Pochon & Alain Damasio, Daniel Spoerri, Édouard Sufrin et Flavien Théry

« Relativités » pro­pose une sélec­tion d’artis­tes contem­po­rains de tout hori­zon ; sculp­tu­res, vidéos, pho­to­gra­phies et ins­tal­la­tions inte­rac­ti­ves dia­lo­guent ensem­ble et nous mon­trent un temps désar­ti­culé, hors de ses gonds.
Le temps est une notion fuyante, qui nous échappe. Pourtant, nous l’expé­ri­men­tons tous les jours malgré nous et le mesu­rons depuis des mil­lé­nai­res. Mais plus cette mesure s’affine moins nous sem­blons le maî­tri­ser.
La ques­tion du réfé­ren­tiel, qui nous permet de situer les événements grâce à trois coor­don­nées d’espace et une de temps, est cen­trale dans cette expo­si­tion. Elle inter­roge en pre­mier lieu notre per­cep­tion phy­si­que du temps et du mou­ve­ment induite par la lumière. Ainsi, les astro­no­mes obser­vent le passé au quo­ti­dien ; un témoi­gnage amené jusqu’à nous et jusqu’à notre époque par la lumière émise à un ins­tant T. Une pensée pro­pice à l’ima­gi­naire et aux spé­cu­la­tions futu­ris­tes. Mais elle inter­roge également la per­cep­tion psy­cho­lo­gi­que du temps. Cette der­nière impli­que une notion de cer­ti­tude sur ce que nous pen­sons réel et fondé à une époque donnée. Le temps psy­cho­lo­gi­que, res­senti, s’il est rela­tif, dépend également du réfé­ren­tiel. Un réfé­ren­tiel qui n’est pas déter­miné par des coor­don­nées mais par la cons­cience de l’obser­va­teur. Des notions qui ques­tion­nent notre mémoire par­ta­gée, privée, col­lec­tive, sen­so­rielle. Une mémoire vouée à la dis­pa­ri­tion sans inter­ven­tion volon­taire de notre part. Comment l’obser­ver ? Comment l’immor­ta­li­ser ? Comment la par­ta­ger ? Et avec qui ?

JPEG - 99.8 ko
Flavien Théry, "Spectre", 2014, Installation, Aluminium, pvc, écran à cristaux liquides modifié, carte mémoire, 102,5 x 62 x 21,5 cm, Production : Siana, Courtesy de l’artiste et de la Galerie Charlot, Paris.

Articles de presse

- hey­lis­ten.fr
- RUE89


Autour de l’exposition

- Mardi 3 mai 2016 de 18 h à 21 h 30
Vernissage de l’expo­si­tion à partir de 18 h
Entrée libre

- Lundi 23 mai 2016
Rencontre-Débat
Rendez-vous à 17h à la Maison popu­laire pour par­ti­ci­per à la balade sonore Mare Perchée.

À 18 h 30 Lecture - débat
Rencontre et dis­cus­sion avec Alain Damasio et Floriane Pochon.
À la Librairie Folies d’encre
Réservations conseillées par télé­phone au 01 42 87 08 68
Entrée gra­tuite dans la limite des places dis­po­ni­bles

- Vendredi 17 juin 2016 de 19 h à 21 h
Table ronde Mémoires et tem­po­ra­lité
avec Vladimir Demoule, Marie Koch et J. Emil Sennewald, modé­rée par Thierry Fournier.
J. Emil Sennewald est cri­ti­que d’art, ensei­gnant, jour­na­liste et membre d’Aica France.

Réservations conseillées par télé­phone au 01 42 87 08 68
Entrée gra­tuite dans la limite des places dis­po­ni­bles

- Parcours en famille : les same­dis 21 mai et 11 juin 2016 de 14 h 30 à 16 h
Rendez-vous men­suel pour les enfants âgés de 6 à 10 ans et leurs parents pour appré­hen­der de façon ludi­que la créa­tion contem­po­raine.

- De jan­vier à décem­bre 2016
Fiction sonore : Mare per­chée
Une balade sonore dans le parc des Beaumonts Montreuil ima­gi­née par Floriane Pochon & Alain Damasio

- De jan­vier à décem­bre 2016
Œuvres hors les murs : Phi d’Édouard Sufrin

- Compte Twitter de l’œuvre Self-Conscious Bot réa­li­sée par Alix Deaubliaux et pro­duite par la Maison popu­laire pour l’expo­si­tion "Relativités" : https://twit­ter.com/slf­cons­cious­bot

- Tumblr du Centre d’art

Portfolio

© Aurélie Cenno

© Aurélie Cenno / © Aurélie Cenno

Image : 0 | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 |...

Informations

- Centre d’art ouvert du lundi au vendredi de 10 h à 21 h
Le samedi de 10 h à 16 h 30
Fermé les dimanches, jours fériés et vacances scolaires
Le Centre d’art est accessible aux personnes à mobilité réduite
Entrée libre

- Accessible aux personnes à mobilité réduite

- Visites commentées gratuites : Individuels, sur demande à l’accueil. Groupes et formule Parcours en famille, sur réservation : par téléphone au 01 42 87 08 68 ou par mail à Juliette Gardé, chargée des publics et de la médiation culturelle

- Contact presse : Sophie Charpentier, chargée de communication


Avec le soutien du DICRéAM

Le Centre d’art de la Maison populaire est soutenu par le ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Ile-de-France, le Conseil régional d’Ile-de-France, le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis et la Ville de Montreuil.

La Maison populaire membre de tram, réseau art contemporain Paris/Ile-de-France et participe au Parcours Est une initiative des structures dédiées aux Arts visuels de l’Agglomération Est Ensemble. Elle est également membre de L’association des galeries.

Partager

Saison 2015-2016
Du 4 mai au 2 juillet 2016
de janvier à décembre 2016
Du 13 janvier au 26 mars 2016
de janvier à décembre 2016
Du 7 octobre au 12 décembre 2015
Les archives par année
Rechercher sur le site
Haut de page