Projet de création

AKRylonumerik

du 29 avril au 19 mai 2011

Performance live

Projet transversal musique, arts plastiques et multimédia - classes de collèges et centres de loisirs

Trois clas­ses, trois col­lè­ges, deux cen­tres de loi­sirs, quatre quar­tiers pour un projet de per­for­mance mul­ti­mé­dia live alliant corps, gra­phisme, vidéo et musi­que. Outre le croi­se­ment des médias, ce projet tente ici également de croi­ser dif­fé­rents pro­jets de créa­tion menés cette saison en milieu sco­laire par la Maison popu­laire et le centre de créa­tion ciné­ma­to­gra­phi­que Périphérie.

 Corps urbain, Arts plas­ti­ques
Artiste : Olivier Lecreux
Enseignante réfé­rente : Margot Cauqil-Glaize
Classe de 5e du col­lège Jean Jaurès

 Sous les pavés, Audiovisuel
Artiste : Antoine Vaton
Enseignant réfé­rent : Richard Galera
Classe de 3e du col­lège Paul Éluard

 Rythm’n’voix, Musique
Artiste : Marie Estève
Enseignante réfé­rente : Marie Pin
Classe de 6e du col­lège Lenain de Tillemont

 Vidéo-poèmes, Audiovisuel
Artiste : Caroline Delieutraz
Centres de loi­sirs élémentaires Jules Verne et Henri Wallon

Les réa­li­sa­tions ainsi effec­tuées devien­nent ici les « matiè­res pre­miè­res » à une forme com­mune lors de séan­ces com­plé­men­tai­res avec le col­lec­tif Akrylonumerik, enca­dré par Jaime Jimenez.

Une sur­face blan­che est posée face à des ordi­na­teurs et deux vidéo­pro­jec­teurs. Les élèves du col­lège Jean-Jaurès agis­sent en direct sur la sur­face et dans l’espace alors que vidéos et photos réa­li­sés par les élèves du col­lège Paul Éluard puis des cen­tres de loi­sirs Jules Verne et Henri Wallon appa­rais­sent ou dis­pa­rais­sent de la toile. Parallèlement, les musi­ciens du col­lège Lenain de Tillemont com­po­sent un uni­vers vocal en temps réel, où ryth­mes et sons vien­nent par­fois agir sur les pro­jec­tions.

Dans la conti­nuité du tra­vail engagé avec les élèves par les artis­tes, une partie du dis­po­si­tif tech­ni­que uti­lisé pour cette per­for­mance finale pro­pose l’alliance entre corps, geste, espace et trace.

Dans cet espace impro­visé - sou­tenu tou­te­fois par une trame préa­la­ble­ment établie (story-board) -, les per­for­mers se répon­dent, s’écoutent, se regar­dent, inte­ra­gis­sent et impro­vi­sent dans le souci de pro­po­ser une œuvre cohé­rente en rap­port avec la trame ini­tiale.

À la fin, la sur­face rede­vient blan­che, chacun efface pro­gres­si­ve­ment ses inter­ven­tions et le silence revient. La seule trace de cette œuvre éphémère est le film enre­gis­tré en continu par les camé­ras numé­ri­ques.

 Voir un extrait de la per­for­mance


L’Akrylonumerik est un concept de per­for­mance créé par les artis­tes Gilbert Petit et Jaime Jimenez et un col­lec­tif d’artis­tes à géo­mé­trie varia­ble liés au street art, dont les per­for­man­ces mul­ti­mé­dia visent à créer une œuvre évolutive et unique, en direct et visi­ble dans l’ins­tant.

Collaborant avec cer­tains des repré­sen­tants les plus impor­tants du street art en France, l’Akrylonumerik fait se croi­ser toutes les tech­ni­ques de l’expres­sion murale et du numé­ri­que (pein­ture, affi­che, pochoi­res, vidéo, info­gra­phie et musi­que) qui com­po­sent et inter­fè­rent avec l’œuvre pro­duite, un croi­se­ment inédit et unique des media.

Cette per­for­mance a été pré­sen­tée dans le cadre de la « Fête Maison » de la Maison popu­laire au théâ­tre Berthelot, le 19 mai 2011 à 19 h avec la par­ti­ci­pa­tion excep­tion­nelle de Fake et B. (graf­feurs) et de Guillaume Cefelman, Jaime Jimenez, Gilbert Petit, Nick Torgoff et Juan Chacon (col­lec­tif AKRylonumerik). .

Informations

Ce projet est soutenu par la DRAC Ile-de-France, service du Développement et de l’Action territoriale.

Artistes intervenants : Jaime Jimenez
Pour les arts plastiques : Olivier Lecreux
Pour l’audiovisuel : Antoine Vaton et Caroline Delieutraz
Pour la musique : Marie Estève

Partager

Haut de page