Exposition

Performances lors du vernissage

Mercredi 14 janvier 2015 à partir de 18 h

Performances dans le cadre de l’exposition
« L’Art et le Numérique en Résonance 1/3 : Convergence »

Artistes : Gwenola Wagon & Stéphane Degoutin et Marie-Julie Bourgeois

Activation de la pièce Telepathic Mice (2014), créée par Gwenola Wagon & Stéphane Degoutin
En 2013, des chercheurs de Duke University parviennent à réunir deux rats par l’intérieur du cerveau. Les chercheurs réunissent ensuite cent rats, puis cent, puis mille. Les connexions se font sans fil. Un cerveau de méta-rat est créé. Personne ne sait au juste ce qu’il produit (on ne décode pas encore les pensées des rats), mais le comportement des rats a changé. La cohésion du groupe est frappante.
La caméra, placée au niveau du sol, circule nerveusement dans un data center, parcourant les allées isotropes, immaculées et stériles, baignées d’une lumière égale. Elle se cale sur le rythme et la perception d’un rat qui explore le lieu en se frayant un chemin entre les machines. Le rat avance dans le couloir, timidement mais sûrement. Il circule comme un éclaireur, repérant le terrain pour sa communauté, s’arrêtant devant certains serveurs. Des bruits donnent à penser qu’il commence à grignoter les câbles.

Gwenola Wagon & Stéphane Degoutin, Telepathic Mice, (2014), photographie de Guillaume Onimus

Performance OU par Marie-Julie Bourgeois avec Omar Benyebka
Une pièce de 1 euro est suspendue en l’air, prête à tomber. La pièce oscille délicatement entre une face puis l’autre. OU interroge cet instant d’équilibre instable dans lequel nous nous trouvons perpétuellement. Tirer à pile ou face, la banalité de ce geste est mise en scène et l’instant qui précède la bascule est observable. Le temps est gelé, la lévitation de l’objet nous permet d’apercevoir ce moment d’hésitation précieux, la pièce est suspendue dans cet instant d’incertitude. Le dispositif présente le comportement de l’objet soumis à des forces opposées qui s’exercent sur lui, le maintiennent en équilibre et le font vaciller. En se réchauffant, la pièce tombera délicatement sur l’une de ces faces. La chute résoudra le dilemme.

Informations

À la Maison populaire
Entrée gratuite / Réservation conseillée au 01 42 87 08 68

Partager

Haut de page