Édito

Retrouvons-nous

C’est le cœur noué mais résolu que je vous adresse ces lignes : la Maison populaire ne rouvrira pas ses portes, son jardin, son gymnase, son dojo, sa salle Rodin, son studio Martha Graham, ses salles d’ateliers et de concerts, son salon et tous ses espaces qui vous accueillent à bras ouverts, avant le mois de septembre 2020.

Suite à l’annonce du plan de déconfinement ce mardi 28 avril 2020 et dans le respect des mesures de précaution, nous ne reprendrons pas les activités hebdomadaires, les expositions & concerts, les Nuits pop & cabarets, les fêtes salons & stages de création. Nous œuvrons chaque jour à mettre en place les conditions idéales d’accueil dans le respect des gestes barrières pour une rentrée sereine.

Votre baleine à pixel se morfond. Elle ne peut exister sans la convivialité, l’activité joyeuse et audacieuse qui règne en elle chaque jour à travers ses travées, roses trémières et fulgurance d’idées. C’est pourquoi elle a continué à proposer des morceaux de créativité à faire chez soi, à plusieurs ou au singulier. Son Pop [lab], laboratoire de fabrication numérique, a activé ses principes de transmission de savoir-faire et ce bel élan de solidarité collective a permis la naissance de la fabrique de masques en partenariat avec le fablab de La Verrière. Le Centre d’art se prépare à proposer des visites sur rendez-vous dans le respect des gestes barrières et ce jusqu’au 11 juillet.

L’équipe de la Maison pop et ses professeur·es ont été mobilisé·es pour inventer au-delà des espaces confinés. Toute place est laissée au souffle, celui qui peut s’instiller entre les mélancolies de l’actualité chronique : le souffle de la culture à vif. Celle qui résiste et s’élance contre l’ennui, celle qui prend la plus grande inspiration pour continuer à domicile, qui nous amène à penser le futur.

JPEG - 633.3 ko
Retrouvons-nous

Il nous semble par conséquent nécessaire de rendre indispensable cette culture, de fortifier sa place dans nos sociétés, à l’issue de cette crise et de soutenir la reprise d’activité.

Nous réaffirmons nos choix engagés dès le mois de mars :

  • Le maintien des salaires des équipes
  • Le report des programmations initialement prévues entre mars et juillet 2020
  • Nos éditions numériques Confiné·es mais connecté·es avec des activités à l’adresse de toutes et tous
  • Des visites virtuelles de l’exposition i’m from nowhere good curatée par Thomas Conchou
  • Nous tenions à adresser nos remerciements les plus sincères à celles et ceux d’entre vous qui luttent au quotidien et œuvrent pour que cette crise soit plus supportable et brève pour nous toutes et tous.

La Maison populaire a une histoire forgée de principes d’éducation populaire. Ses convictions se posent d’emblée comme des fondamentaux à partager ensemble : penser et agir au monde avec l’autre. Votre association existe et innove en permanence grâce à ses adhérent·es. Nous faisons face à une crise sans précédent qui aura des répercussions au-delà de 2020.

J’en appelle résolument et dès aujourd’hui à la solidarité collective des adhérent·es de la Maison populaire et de toutes celles et ceux qui souhaiteront soutenir cette belle maison.

Faisons culture commune et retrouvons-nous,
Pauline Gacon,
Directrice de la Maison populaire

Les modalités d’avoir, don ou remboursement suite à l’annulation des activités hebdomadaires sont à lire ici

Partager