Écran psychanalytique

Si je t’aime, prends garde à toi

mercredi 14 février 2007 à 20 h

par Monique David-Ménard, psychanalyste

Si je t’aime, prends garde à toi de Jeanne Labrune (France, 1998, 1 h 45)

Un train, un voya­geur sans billet qu’une femme cache dans les toi­let­tes. Une ren­contre qui devient très vite une pas­sion, mais une pas­sion pro­gram­mée au fémi­nin, racontée au fémi­nin et comme à dis­tance, et dont la vio­lence rend un son inha­bi­tuel. La vio­lence mêlée à l’amour, telle que la montre Jeanne Labrune, se mélange autre­ment qu’à l’ordi­naire et elle se par­tage autre­ment entre l’homme et la femme que chez Antonioni, Bergman ou même Breillat.

JPEG - 50.4 ko
Nathalie Baye

Informations

Cette programmation est susceptible de modification en cas de changement de droits sur la distribution des copies, merci de vérifier au fur est à mesure dans le programme du cinéma Le Méliès.

Au cinéma Georges-Méliès
Centre commercial
M° Croix-de-Chavaux
93100 Montreuil

Partager

Haut de page