Exposition

Textopoly

Du 15 avril au 14 juin 2013

Version Beta

Textopoly, œuvre interactive littéraire à découvrir en exclusivité sur le site de la Maison populaire.
À découvrir online et sur les postes informatiques à la Maison populaire à partir du 15 avril.

Textopoly

Le Textopoly est un outil d’écriture et de lecture original, sous la forme d’une carte a priori sans limites, ouvert à tous sur inscription. A découvrir online et sur les postes informatiques à la Maison populaire.

Le Textopoly repose sur le constat que l’écriture, sous toutes ses formes, est devenue une pratique quotidienne, très largement ré- pandue et en nette recrudescence : lorsque nous composons nos SMS, nos emails, nos posts sur les réseaux sociaux, nos blogs, nos commentaires à tel ou tel article, nous devenons de fait auteurs de textes.

Le Textopoly cherche à stimuler la liberté des écritures dans le cadre des mutations techniques actuelles, qui reconfigurent le rapport entre écriture et oralité, entre création individuelle et collective, et entre le texte et l’espace de production dans lequel il s’inscrit.
L’objectif est de permettre à qui le voudra de découvrir une nouvelle manière d’écrire et de lire, en participant à la création d’un texte commun, non-linéaire et ouvert. Cette démarche conduit à porter une attention particulière aux conditions matérielles de production des textes et aux outils qu’on emploie pour les fabriquer.

Rupture avec le modèle de la page hérité du livre papier, le Textopoly se compose de cases de taille modulable où l’on peut inscrire du texte, des images et du son. Chaque case possède ses propres coordonnées dans l’espace cartographique.
Des modes spécifiques (Explorer, Écrire…) ainsi qu’une molette de zoom facilitent la navigation sur la carte, où l’on se déplace en cliquant-glissant sur les cases pleines. L’utilisateur peut aussi créer des chemins de lecture en reliant certaines cases de son choix.

Le Textopoly est un espace en ligne comparable à une immense carte, dans lequel chacun peut placer des textes, des images et des sons.

Comment ça marche ?
La lecture seule est ouverte à tous. Pour écrire et utiliser certaines fonctions comme les chemins de lecture, il faut d’abord s’inscrire (puis activer un lien envoyé par mail : bien surveiller votre boîte spam après l’inscription)

Comment lit-on sur le Textopoly ?
De plusieurs manières. On peut se promener sur la carte, au gré de ses envies. Si on repère une séquence qui nous intéresse particuliè- rement, on peut tracer un chemin entre plusieurs textes, pour parta- ger ensuite ce parcours avec d’autres. Ce rôle d’ « éditeur » donne lieu à un mode de visualisation particulier des textes, en colonnes, qui est plus pratique pour une lecture prolongée et permet de produire des documents PDF imprimables.

Réalisé par le centre d’art de La Panacée à Montpellier, le Textopoly accueille des artistes pour des périodes de création : dans le cadre de leur résidence, ils produisent une œuvre textuelle et visuelle inédite, qui s’inscrit dans un format nouveau, radicalement différent de celui de l’imprimé.

La première résidence est consacrée au projet Général Instin, mené par Eric Caligaris, Patrick Chatelier, SP38 et Benoît Vincent, pour en savoir plus...

Portfolio

Image : 0 | 1 | 2 | 3 | Tout afficher

Informations

Le Textopoly est une commande de la Panacée, centre d’art de la Ville de Montpellier.

Équipe de production :
Eli Commins (conception et suivi du projet)
David Olivari (développement open-source)
Intactile - Claire Ollagnon (design d’interaction)
Adrien Revel + Baptiste Genoyer (ABRG) : graphisme, programmation de l’interface graphique

Partager

Haut de page