Cabaret

Cabaret Maison #4

Vendredi 30 Mars 2012 à 20 h 15

Artistes résidants et amateurs, avec la performance multimedia ERGlines, la compositrice Cheryl Leonard et la chorale les Insolistes.

Un nouveau rendez-vous public et festif des ateliers de la Maison populaire. Artistes résidents et amateurs nous concoctent ensemble une soirée goûteuse, un spectacle mosaïque, riche en couleurs et en rencontres.

La scène ouverte reçoit la vidéaste et performeuse new-yorkaise Angie Eng et la plasticienne française Sofi Hémon pour présenter leur dispositif nouvellement crée ERGlines.

ERGlines,
Présentation- Démonstration
projet en cours de création

Co-auteurs : Angie Eng/Sofi Hémon
Vidéaste/ Directrice d’interactivité : Angie Eng
Performeuse/scénographe : Sofi Hémon
Compositrice : Cheryl Leonard
MAX msp ingénieur : Matthew Ostrowski
MAX msp rechercher : Thomas Martinez

Artistes en residence : Maison Populaire (FR) et Harvestworks (USA)

La vidéaste et performeuse new yorkaise Angie Eng et la plasticienne française Sofi Hémon présentent leur dispositif en cours de création ERGlines , avec la participation de Cheryl Leonard, musicienne de Californie. Cette performance multimédia fait référence au désert envisagé tel un modèle d’organisation de formes et de sons.

Angie Eng est equipée d’une videobass, outil numérique tout à fait original inventé par l’artiste et ingénieur Suisse Micheal Egger. Cet instrument numérique permet à la vidéaste de jouer à la façon d’une musicienne sur scène. En lieu et place du son, elle mélange, à l’aide des cordes et boutons de son instrument, des boucles de vidéo combinant des images existantes et des vidéos enregistrées en direct.

Sofi Hémon introduit des objets réverbérants (miroirs, boules de verres, panneaux de plexiglas) qu’elle déplace, proposant des actions répétées. En mouvement sur scène, elle projette également, inversés, les reflets de la vidéo vers le public.

La création sonore de ERGlines accueille la musique du compositeur Cheryl Leonard, qui joue des instruments inventés à partir d’os, de bois, des coquillages, associés à des enregistrements effectués en Antarctique et dans le désert.

Toutefois, l’approche est assez éloignée de la danse mais questionne plutôt les corps dans leur rapport à la machine. La collaboration ne consiste pas seulement à mettre en présence des artistes sur scène, il met en scène le caractère virtuel de l’action et des images projetées. Dans la continuité de la plupart des projets multimédias d’Angie Eng, les deux artistes proposent ici au public d’expérimenter, de partager, voir d’habiter ensemble l’espace physique confronté aux images virtuelles projetées.

Angie Eng utilise le vidéomapping qui permet d’étendre le champ de l’image en mouvement et de d’envisager la vidéo comme un élément architectural. Concernant le volet interactif, Sofi Hémon utilise des chaussures de danse et de métal attachées à ses mains ; grattant une surface métallique, elle émet ainsi des sons qui déterminent à leur tour le déplacement et la forme de la vidéo.

L’artiste Cheryl Leonard, compositeur et performeur venu de San Francisco les accompagnera exceptionnellement sur scène. Elle viendra partager avec nous sa démarche et sa recherche sonore qu’elle effectue à travers la construction d’instrument issu de structures ou matériaux naturels . Pierres, bois, eau, coquillages, végétaux, deviennent pour elle une matière première musicale. Cheryl Leonard joue ses instruments atypiques en live et développe des compositions qui animent la voix sensible et unique de son univers sonore.

Au programme également, les enfants de l’Atelier V jaying, les ateliers de Chinois et d’Espagnol et les danseurs Rock.

En seconde partie de soirée, la chorale de la maison populaire invite les Insolistes pour partager un beau moment en chanson ! les adhérents de technique vocale et de l’ensemble chanson variété les rejoindront sur scène.

Informations

Entrée libre

Petite restauration sur place

Partager

Haut de page