Écrans Philosophiques

« Le corps étranger »

jeudi 23 novembre 2017 à 20 h 30

Projection suivie d’une présentation et d’une discussion avec les spectateurs.
Au Cinéma Le Méliès de Montreuil.

En corrélation avec l’exposition intitulée « L’Autre… De l’image à la réalité » et un cycle de conférences, « L’Autre en philosophie et en Psychanalyse », Les Écrans philosophiques de Montreuil - Taipei proposent un nouveau thème pour la période octobre 2017 – janvier 2018, "Penser et filmer l’autre"

Film : Moonlight de Barry Jenkins (États-Unis, 2017, 1h51) avec Alex R. Hibbert, Ashton Sanders.
Présenté par Valérie Gérard, direc­trice de pro­gramme au CIPh.

Être autre, car membre d’une com­mu­nauté noire en Floride, dans un quar­tier défa­vo­risé marqué par le trafic de drogue, mais autre dans l’autre car homo­sexuel, et devoir se faire autre que soi, voire s’alté­rer pro­fon­dé­ment, pour sur­vi­vre : c’est ce qui carac­té­rise la situa­tion de Chiron, le héros de Moonlight. Le film met en avant le rôle du corps dans l’alté­rité à soi : un corps qui peut être ou deve­nir étranger, qui échappe, trahit et expose, ou dis­si­mule, un corps mode­la­ble, alté­ra­ble, par soi ou par l’autre, un corps qui laisse ou non passer l’autre (ses cares­ses ou ses coups), un corps qui donne telle place dans la com­mu­nauté – un corps dont il n’est jamais évident qu’il soit soi et à soi. Le corps est un lieu trou­ble aussi parce qu’il est l’autre en soi : le film montre le corps racisé, genré, marqué par le désir, la classe sociale, la com­mu­nauté, c’est-à-dire à l’inter­sec­tion de rela­tions, de sou­tien ou d’oppres­sion.
Valérie Gérard

La phé­no­mé­no­lo­gie, la psy­cha­na­lyse, la phi­lo­so­phie éthique et poli­ti­que contem­po­raine, ont bou­le­versé la pensée du sujet en fai­sant porter l’accent sur l’autre ou même en se foca­li­sant sur lui. Quant au cinéma, s’il a sa propre manière de révé­ler la rela­tion entre moi et autrui, de mon­trer la proxi­mité et l’irré­duc­ti­bi­lité de l’autre, la dignité et la néces­sité de celui qui se pré­sente comme étranger (notam­ment par les choix et les confu­sions assu­mées entre caméra sub­jec­tive et objec­tive) l’alté­rité est à la source de ses pro­pres ques­tion­ne­ments, ne serait-ce que par la fonc­tion de dédou­ble­ment du sujet qu’il opère en chacun de nous. Dès son ori­gine son pro­blème a été de démê­ler les fils entre alté­rité et dupli­cité, de ne pas figer l’autre dans une pos­ture propre à condi­tion­ner les res­sen­tis. 

Quand phi­lo­so­phie et cinéma se ren­contrent, com­ment les films modi­fient-ils l’appré­hen­sion phi­lo­so­phi­que de l’alté­rité ? Et com­ment la phi­lo­so­phie déploie-t-elle le sens de l’autre tel qu’il se mani­feste dans un film ? Ce sont les ques­tions qui habi­te­ront chaque pré­sen­ta­tion des Ecrans. Les choix de films et les inter­ven­tions s’orien­te­ront vers la teneur de l’expé­rience inter­sub­jec­tive, ou dans une dimen­sion plus sociale ou plus poli­ti­que, vers le statut de l’autre mineur ou la ques­tion du devoir d’hos­pi­ta­lité. 

Ressources

  • Programme Taipei (PDF – 66.1 ko)
  • Informations

     Le cycle des Écrans philosophiques est conçu par la Maison populaire et organisé avec le Collège international de philosophie en collaboration avec Le Méliès (Montreuil).


     Au Cinéma Le Méliès à Montreuil 12 Place Jean Jaurès - Tel. 01 83 74 58 20
 - M° Mairie-de-Montreuil (ligne 9)
    Le prix de la séance, conférence comprise :
    • Plein tarif, 6 euros
    • Tarif réduit, 4 euros (moins de 26 ans, allocataires des minima sociaux, demandeurs d’emploi, retraités, porteurs d’un handicap (+ place gratuite pour un accompagnateur).
    • Tarif abonnés : 5 euros

    Partager

    Haut de page