Écrans philosophiques

Le paradis est toujours pour demain

mercredi 30 janvier 2013 à 20 h 30

SÉANCE ANNULÉE EN RAISON D’UN MOUVEMENT DE GRÈVE DE L’ÉQUIPE DU CINÉMA MÉLIÈS

Film > La Classe ouvrière va au paradis d’Elio Petri (Italie, 1972, 2 h 05) avec Gian Maria Volonte, Mariangela Melato, Salvo Randone

présenté par Gérard Bras, professeur de philosophie en Première supérieure, ancien directeur de programme au CIPh.

La classe ouvrière va au paradis, titre pris ironiquement, puisque le film expose l’enfer de l’usine, du travail d’usine. À l’instar du Arbeit macht frei, sa vérité serait chez Dante : « Vous qui entrez, laissez toute espérance. » Il s’agirait alors du récit d’une prise de conscience, de la restitution à soi qui surmonte l’aliénation. Ce serait méconnaître l’antinomie dont le film explore les arcanes : utopie gauchiste versus réalisme syndical ; désir versus ordre social. Formons l’hypothèse que l’humour mis en œuvre par Elio Petri est un levier pour se libérer des pièges de l’antinomie, pour rendre sensible la capacité de la vie à frayer sa voie au sein même des dispositifs mortifères de l’exploitation du travail.

Informations

Au cinéma Georges Méliès
Centre commercial
M° Croix-de-Chavaux (ligne 9)
93100 Montreuil

Les séances ont lieu à 20 heures 30. Pour des raisons relatives à la disponibilité du film, vérifier qu’elles ont bien lieu, ainsi que l’horaire qui peut varier selon la durée de la projection, auprès du cinéma Le Méliès 01 48 58 90 13, ou de la Maison populaire de Montreuil 01 42 87 08 68.

Prix de la séance, conférence comprise :
 Tarif plein : 6, 50 €
 Tarif réduit : 5 €
(Montreuillois, - de 18 ans, + de 60 ans, étudiants, adhérents de Renc’Art au Méliès)
 Tarif carte de 10 places : 46 € (non nominative, valable 1 an)
 Tarif préférentiel : 4 € (chômeurs, RSA, familles nombreuses)

Cycle conçu par la Maison populaire et organisé avec le Collège international de philosophie et le cinéma Le Méliès, en collaboration avec l’université Paris I Panthéon-Sorbonne.

Pour tous renseignements :
Annie Agopian, directrice de la Maison populaire
Stéphane Goudet, directeur du Cinéma Le Méliès
Sophie Gouverneur, directrice de programme au CIPh et Pascal Sévérec, directeur de programme au CIPh.

Partager

Haut de page