Cinéma & vidéo

« Quand passe le train » de Jérémie Reichenbach

Vendredi 15 novembre 2013 à 20 h

Ciné dans le salon #2

Projection dans le cadre du Mois du Film Documentaire, suivie par une rencontre avec le réalisateur et l’équipe du film.

Le court métrage sera présenté ensuite dans le salon du 16 novembre au 5 décembre 2013.

Quand passe le train de Jérémie Reichenbach, (film documentaire, 2013, France, 30 mn, production Quilombo Films).

Délaissant l’Afrique pour un temps, le réalisateur Jérémie Reichenbach pose sa caméra au cœur du Mexique pour filmer la vie de quelques femmes qui aide les migrants à rejoindre la frontière des États-Unis. Entre exil, espoir, courage les arrêts des trains rythment la vie de ces femmes, de jour comme de nuit.

« A travers l’histoire particulière de ces femmes, c’est de notre rapport à l’étranger et plus généralement à l’altérité dont il est question » écrit le réalisateur.

« “À manger ! À manger !.” À La Patrona, dans l’État de Veracruz au Mexique, Bernarda et ses compagnes se précipitent dès qu’elles entendent les premiers sifflets du train, encore lointain. Leur geste de solidarité – tendre des sacs de nourriture aux migrants qui rejoignent clandestinement la frontière américaine par voie ferroviaire – est ici filmé dans toute sa dimension d’accélération haletante, de défi aux lois de la vitesse et de la gravité. En contrepoint, une savoureuse séquence qui montre Bernarda tenant scrupuleusement les comptes de son épicerie, donne toute la mesure politique de cette action envers des étrangers inconnus, qui n’auront jamais loisir de la remercier… quoiqu’une autre séquence, téléphonique, semble suggérer d’étonnants prolongements de ces dons. Dans sa construction, le film revient en boucle au présent du geste, évitant ainsi l’écueil de la leçon d’humanisme : à voir la course des brouettes pleines de vivres et le jeté de bouteilles attrapées à la volée, l’instant furtif de la distribution relève de la poussée d’adrénaline pure, de l’excitation digne du meilleur cinéma d’action. »
Charlotte Garson, critique de cinéma aux Cahiers du Cinéma et programmatrice au Festival des 3 Continents de Nantes.

Jérémie Reichenbach est réalisateur de documentaires. Il tourne depuis une dizaine d’années, principalement en Afrique (plusieurs voyages et films documentaires au Mali, Niger et à Madagascar).

Quand Passe le train, a bénéficié de l’Aide au film court, le dispositif de soutien à la création, à la production et à la diffusion de Département de la Seine-Saint-Denis. En partenariat avec Cinémas 93.

Informations

 Réservation conseillée au 01 42 87 08 68 pour la soirée du 15 novembre
 Entrée libre

Partager

Haut de page