Cinéma & vidéo

Écran Somnambule version in situ

Vendredi 23 mars 2012 À 20 h

Dans le cadre de l’exposition Plus ou moins sorcières 1/3 : Ambivalence d’une figure

Écran Somnambule version in situ, un solo chorégraphique de Latifa Laâbissi

Présenté dans sa première étape d’élaboration au Musée de la Danse à Rennes dans le cadre de Rebutoh à l’invitation de Boris Charmatz, Ecran Somnambule reprend La Danse de la Sorcière de Mary Wigman, performée en 1926. La Danse de la Sorcière est transformée, étirée, ralentie ; elle devient une sorte de rituel somnambulesque, laissant apparaître une béance qui joue à en transfigurer les motifs.

Ecran Somnambule version in situ sera suivi d’une conversation avec Isabelle Launay, historienne de la danse, ainsi que d’une programmation de films courts proposée par Latifa Laâbissi et Isabelle Launay.

Lire la présentation du projet Plus ou moins sorcières

Informations

À la Maison populaire

Entrée libre dans la limite des places disponibles
Réservation au 01 42 87 08 68

Partager

Haut de page