Festival des Monstrations

Dessins d’après les oeuvres de Sabrina Röthlisberger Belkacem

Avec Manuelle Bauduin

Les trois parques revisitées !

Les élèves de 6 à 10 ans des cours de dessin et peinture ont été bien inspirés par l’installation de l’artiste Sabrina Röthlisberger Belkacem actuellement visible dans l’exposition the many faced god·dess du Centre d’art de la Maison populaire.

Sabrina Röthlisberger-Belkacem travaille depuis 2014 au sein du collectif LGGSB autour de questions relatives à la féminité, au soin, et à l’appréhension du réel à travers le prisme de l’adolescence. La pratique de Sabrina lie éducation, design, sculpture, poésie, film et vidéo. D’abord intéressée par le design utilitaire et domestique, à travers lequel elle travaillait son histoire personnelle et ses appartenances culturelles et identitaires, elle s’attèle aujourd’hui à la création de personnages tel·les que les trois parques qui habitent l’exposition. Reflétant le caractère hésitant des dieux entre merveilleux et monstrueux, la fascination pour la bestialité, elle file ici une représentation de comportements socialement réprouvés qui participent de stratégies de résistance (tricher, voler, mentir). Les parques livrent aussi une réflexion sur l’aspect normatif de la féminité et ses contradictions.

Portfolio

Informations

Dessins effectués par les enfants à partir des oeuvres de Sabrina Röthlisberger Belkacem, série des "Trois Parcae", 2020, sculptures textiles, technique mixte
"Lachésis la tricheuse"
"Clotho la menteuse"
"Atropos la voleuse"

Partager