Écrans Philosophiques

Le récit et son à-côté

mercredi 8 octobre 2014 à 20 h 30

Projection suivie d’une présentation et d’une discussion avec les spectateurs. Au Cinéma Le Méliès de Montreuil.

Film : L’Avventura de Michelangelo Antonioni (Italie/France, 1960, 2 h 22)
avec Gabriele Ferzetti, Monica Vitti, Lea Massari.

Présenté par Marie Gil, directrice de programme au CIPh.

L’Avventura, présenté par Antonioni à Cannes en 1960, est sifflé par un public qui ne peut retenir son mécontentement. Qu’est-ce qui a ainsi choqué ces cinéphiles avertis ? Serait-ce le fait que l’œuvre nous expose un mystère jamais résolu, transgressant la loi fondamentale de l’unité et de la clôture du récit ? Anna disparaît sur une petite île rocheuse, lors d’une croisière. Elle était jusque là l’héroïne de la fable, au centre de la relation triangulaire tissée entre son amant Sandro, elle et sa meilleure amie Claudia. Après quelques vaines recherches de la police le lendemain, l’action subit une déviation brusque et abandonne radicalement le problème de la disparition d’Anna, se recentrant sur la relation naissante entre Sandro et Claudia. Nous n’étions pas, semble-t-il, dans le bon récit. Lorsque l’on interroge Antonioni sur ce qui est arrivé à Anna, il répond : « Je ne sais pas. Quelqu’un a prétendu qu’elle s’était suicidée, mais je ne crois pas. » Cela ne signifie pas du tout, comme on a pu le dire, qu’Antonioni ne se serait pas intéressé à la disparition d’Anna en tant que telle et qu’il se serait concentré sur l’effet de celle-ci sur les personnages. Au contraire : ce qui intéresse Antonioni, c’est la disparition en tant que telle, alors que celle-ci (et c’est ce qui est frappant) n’a aucun impact sur les personnages. Le film expose un décadrage généralisé et nous oblige à poser la question : y a-t-il quelque chose à côté du récit ? à côté du sens ?
Marie Gil

Informations

Au Cinéma Le Méliès à Montreuil
Centre commercial de la Croix-de-Chavaux - 93100 Montreuil
Tel. 01 48 70 69 13
- M° Croix-de-Chavaux (ligne 9)
Le prix de la séance, conférence comprise :
 Plein tarif, 6 euros
 Tarif réduit, 4 euros (moins de 26 ans, allocataires des minima sociaux, demandeurs d’emploi, retraités, porteurs d’un handicap (+ place gratuite pour un accompagnateur).
 Tarif abonnés : 5 euros

Le cycle des Écrans philosophiques est conçu par la Maison populaire et organisé avec le Collège international de philosophie en collaboration avec trois salles de Cinéma du département de la Seine-Saint-Denis, Le Méliès (Montreuil), L’Ecran (Saint-Denis), Le Trianon (Romainville).

Partager

Haut de page