Accueil > Résidences artistiques > Accueils artistiques > Saâda Souyah - Cie El (...)
Accueil artistique

Saâda Souyah - Cie El Hayet

mardi 1 décembre et vendredi 4 décembre 2009
Variations sur le thème de "figures de style de la danse égyptienne".

Saâdia Souyah prépare un solo à la l’invitation d’Ottilie Eucher pour la compagnie El Hayet.

Ce solo est com­posé de plu­sieurs varia­tions sur le thème de "figu­res de style de la danse égyptienne".
Dans ce solo, Saâda Souyah s’atta­che à faire res­sor­tir les carac­té­ris­ti­ques de 3 danses "chaâbi", popu­lai­res, le saîdi, le baladi et la danse soufi (mys­ti­que).

A partir de ces 3 styles, elle va se créer un lan­gage qui parle d’elle, mais qui puise en même temps dans l’ima­gi­naire et la sym­bo­li­que égyptienne.

C’est sa concep­tion de la danse orien­tale : com­ment chaque dan­seuse s’appro­prie ce réper­toire et le fait sien...

Cie El Hayet

Crée en 2000
Création au Théâtre Berthelot en décem­bre 2000 - Titre la Déesse Mère, en par­te­na­riat avec la Maison Populaire pour des évènements autour du spec­ta­cle.
Création d’un DVD de cours de danse en par­te­na­riat ave la maison Populaire (prêt de locaux pour tour­nage)
Sortie du DVD du spec­ta­cle
Création d’Esquisses Orientales en 2005

Biographie Saâdia Souyah

Le par­cours de Saâdia Souyah est peu banal. Cabarets orien­taux pari­siens accom­pa­gnée par les meilleurs musi­ciens, incur­sion au théâ­tre chez Guy Jacquet et la Compagnie des Quatres Chemins, dans Trakiniaï, une tra­gé­die grec­que « ara­bi­sée » , immer­sion dans l’uni­vers de Bartabas, au Théâtre Zingaro, en tant que chan­teuse-dan­seuse ber­bère dans Opéra équestre, plon­gée dans le summum de l’art occi­den­tal à l’occa­sion de sa par­ti­ci­pa­tion deux années consé­cu­ti­ves à l’opéra L’Enlèvement au sérail, de Mozart, au Festival de Salzbourg… Son tra­vail éclectique est le fruit de ses mul­ti­ples expé­rien­ces artis­ti­ques.
De sa ren­contre avec le bûto de Sumako Koseki, du tra­vail sur l’espace-temps de Laura Sheleen, du Théâtre du Mouvement, et de sa connais­sance des danses du monde arabe et ber­bère.
En 2003, elle créé Nissa (Carte Blanche au Centre National de la Danse à Paris), qui sera pré­senté dans de nom­breux théâ­tres. Son solo Lila verra le jour en 2007 puis Éclats de Femmes, une créa­tion pour cinq dan­seu­ses, en 2008. Première dan­seuse orien­tale à avoir été invi­tée au Centre National de la Danse à Paris, elle par­tage régu­liè­re­ment sa recher­che avec les dan­seurs contem­po­rains et les publics sco­lai­res.
Elle fonde L’Association Danse Hadra en mars 2008 afin de poser les bases d’une dyna­mi­que entre les artis­tes animé(e)s de cette même volonté de créa­tion et de pas­sion pour la danse orien­tale ; pour réunir ceux qui éprouvent le besoin d’inno­ver tout en gar­dant la quin­tes­sence de cet art, loin de la bana­lité folk­lo­ri­que. Elle aborde tou­jours les danses selon les fon­da­men­taux qu’elle a défini afin de per­met­tre à chacun de trou­ver et de nour­rir sa danse, dans une pers­pec­tive artis­ti­que de la danse orien­tale.

En savoir plus sur Saâda Souyah

Informations

Ottilie Eucher est professeur de danse orientale à la Maison populaire

Partager

Saison 2009-2010
jeudi 10 juin et samedi 12 juin 2010
du lundi 24 mai au vendredi 28 mai 2010
du 26 avril au 30 avril 2010
Du 1er au 6 mars 2010
les 25 janvier et 26 janvier 2010
lundi 18 janvier et mardi 19 janvier 2010
jeudi 7 janvier 2010
du 7 janvier au 28 janvier 2010
mardi 1 décembre et vendredi 4 décembre 2009
saison 2009-2010
saison 2009-2010
saison 2009-2010
de septembre 2009 à avril 2010
septembre 2009 à juin 2010
Rechercher sur le site
Haut de page