Écran philosophique

Hommage à Pasolini

mercredi 21 mars 2007 à 20 h

par René Schérer, philosophe, professeur émérite à l’université de Paris VIII-Vincennes-Saint-Denis
Dernières publications : Passages pasoliniens, en collaboration avec Giorgio Passerone, éd.. du Septentrion, Lille 2006 ; Zeus hospitalier, éd. Table Ronde, 2005 ; Miettes d’hospitalité, éd. Economica, 2004

Œdipe roi (Edipo re) de Pier Paolo Pasolini (Italie, 1967, 1 h 50)

Le mythe d’Œdipe occupe, dans l’œuvre de Pasolini, une place centrale. « Le monde, lit-on dans L’expérience hérétique, ne me semble être qu’un ensemble de pères et de mères. » C’est-à-dire de relations à la fois conflictuelles et amoureuses entre les générations. La référence à la tragédie de Sophocle permet au cinéaste d’exprimer cette réalité intimement ressentie en splendides images archaïques et barbares. Ici, le réel est mythique et le mythique réel, comme le proclamera le centaure Chiron au début de cette autre tragédie inspiratrice qu’est Médée (1970).

Tout en se greffant sur un thème cher à la psychanalyse freudienne, l’interprétation qu’en donne Pasolini le retourne, en conformité d’ailleurs, avec l’authentique « légende du conquérant ». Car loin d’y déceler l’émergence de la « Loi » du père, elle fait ressortir, dans le père, le fils éternel, ou, mieux, un fils triomphant et perpétuellement orphelin. La vie l’emporte finalement, « le va-et-vient sans fin et fou de la vie ».

Ce film, qui date de 1967, marque, après les premières œuvres d’inspiration réaliste, une inflexion du poète-cinéaste vers le mythe, avant Théorème (1968). Il est dominé par l’admirable interprétation de Franco Citti (Œdipe et la première apparition du père). On y remarquera aussi, aux côtés de Silvana Mangano dans le rôle de Jocaste, l’acteur et poète Carmelo Bene (Créon), Julian Beck (Tiresias), le fidèle Ninetto Davoli (le messager et le guide d’Œdipe aveugle), ainsi que Pier Paolo Pasolini lui-même dans le rôle du grand prêtre.

R. S.

JPEG - 34.4 ko
Détail de l’affiche Edipo re

Informations

Un cycle associant le cinéma Méliès, la Maison populaire et le Collège International de philosophie
Cette programmation est susceptible de modification en cas de changement de droits sur la distribution des copies, merci de vérifier au fur est à mesure dans le programme du cinéma Le Méliès.

Au cinéma Georges-Méliès
Centre commercial
M° Croix-de-Chavaux
93100 Montreuil

Partager

Haut de page