Psychanalyse

La jeune homosexuelle, et « la pointe aveugle » de la position de Freud

Mardi 22 novembre 2005 à 20 h

par Geneviève Morel, psychanalyste (Paris, Lille)

WwdW : énigme chif­frée par Lacan de « Was will das Weib ? » Freud déclare en effet à Marie Bonaparte : « La grande ques­tion restée sans réponse et à laquelle moi-même n’ai jamais pu répon­dre malgré mes trente années d’étude de l’âme fémi­nine est la sui­vante : que veut la femme ? » Freud fait ici un lapsus, com­mente Lacan : La femme n’existe pas, mais une, des femmes.
Répudiant l’uni­ver­sel, on les pren­dra donc une par une, dans leur sin­gu­la­rité, dans cette série de confé­ren­ces, en essayant de répon­dre à quel­ques ques­tions. Pourquoi y aurait-il une dis­sy­mé­trie, dans le savoir psy­cha­na­ly­ti­que, entre les filles et les gar­çons ? Comment dif­fé­ren­cie-t-on mas­cu­lin et fémi­nin, ces notions ont-elles même un sens ? Est-ce par l’ana­to­mie, le déve­lop­pe­ment, le désir, les fan­tas­mes, la jouis­sance ? La fémi­nité est-elle réduc­ti­ble à la mater­nité ou au maso­chisme, comme l’ont cru cer­tains ana­lys­tes ? Ou encore au nar­cis­sisme, au mys­ti­cisme, voire à une cer­taine folie ? Pourquoi et com­ment Freud a-t-il « raté » ses cas fémi­nins, alors même qu’il avait inventé la psy­cha­na­lyse grâce à des hys­té­ri­ques femmes ?
On trai­tera donc de cas célè­bres, de contro­ver­ses encore actuel­les, de para­doxes appa­rem­ment insur­mon­ta­bles. On inter­ro­gera la cli­ni­que ana­ly­ti­que ou psy­chia­tri­que, la théo­rie psy­cha­na­ly­ti­que, la lit­té­ra­ture et l’art le plus contem­po­rain.


Qu’est-ce qu’une énigme ?
Le signi­fié opaque d’une conduite trop visi­ble, peut-être.
Une jeune fille se sui­cide devant son père : pour­quoi ? Elle adore une « Dame » qui la dédai­gne, mais elle déteste pour­tant le sexe, tout le sexe, celui des hommes comme des femmes...
Plus que d’autres, le cas de la jeune homo­sexuelle (1920) a donné du fil à retor­dre à Freud, en lui posant des ques­tions ardues sur la sexua­tion à un moment tour­nant où le rap­port de la fille à sa mère lui res­tait encore terra inco­gnita.

Geneviève Morel

Informations

entrée libre

Partager

Saison 2005-2006
Mardi 20 juin 2006 à 20 h
Mardi 13 juin 2006 à 20 h
Les mardis 9 mai, 23 mai et 6 juin 2006 à 20 h
Mardi 30 mai 2006 à 20 h
Mercredi 17 mai 2006 à 19 h
Mardi 16 mai 2006 à 20 h
Mardi 2 mai 2006 à 20 h
Les mardi 28 mars et 25 avril 2006 à 20 h
Les mardi 24 janvier, 21 février et 14 mars 2006 à 20 h
Mardi 7 mars 2006 à 20 h
Les jeudis 10 novembre, 12 janvier et 1er juin 2006 de 10 h à 13 h
Mercredi 1er février 2006 à 19 h
Mardi 31 janvier 2006 à 20 h
Mardi 17 janvier 2006 à 20 h
Mardi 10 janvier 2006 à 20 h
Mardi 13 décembre 2005 à 20 h
Vendredi 2 décembre 2005 à 20 h 30
Mardi 29 novembre 2005 à 20 h
Mardi 22 novembre 2005 à 20 h
Mardi 18 octobre 2005 à 20 h
Samedi 15 octobre 2005 à 10 h 30
Mardi 4 octobre 2005 à 20 h
Rechercher sur le site
Haut de page