Plutôt que rien : démontages

Aymeric Ebrard

mardi 8 février 2011

mardi 8 février : Aymeric Ebrard

Al Tahir (La Jetée_Partial & Good)

Montage : de 10 h à 10 h 10
Démontage : de 21 h à 21 h 10

Aymeric Ebrard pro­pose une inter­ven­tion com­plexe qui s’arti­cule autour d’un trai­te­ment subtil des images, en par­tant d’un très court extrait du film de Chris Marker, La Jetée, chef d’œuvre du cinéma d’après-guerre sur le statut des images et les mou­ve­ments du temps.

Il opère le dédou­ble­ment d’un seul et même extrait du film en deux séquen­ces dif­fé­ren­tes. Cet extrait est celui, très court (8 secondes), du réveil de la jeune femme (l’image issue du passé), seule partie de La Jetée a être cons­ti­tuée d’images ciné­ma­to­gra­phi­ques (24 images par seconde), le reste consis­tant en un dia­po­rama.

Aymeric Ebrard conser­vait les 178 images de cette séquence dans son ordi­na­teur lors­que celui-ci essuya un « crash ». De cette aven­ture, les images sor­ti­rent pour partie indem­nes, pour partie alté­rées, sans logi­que de suc­ces­sion, et l’artiste répar­tit ces der­niè­res res­pec­ti­ve­ment en deux ensem­bles dis­tincts, chacun néces­sai­re­ment truf­fés d’ellip­ses lais­sées par les images de l’autre groupe. L’esthé­ti­que de dia­po­rama voulue par Marker, en partie en fondu enchaîné, était ainsi recréée par cette sépa­ra­tion à la logi­que pure­ment tech­ni­que.

En écho à l’actua­lité égyptienne, et s’appuyant sur la visi­bi­lité à deux niveaux de l’expo­si­tion Plutôt que rien : démon­ta­ges, dans l’espace réel du centre d’art d’une part et sur l’image de la webcam d’autre part, Aymeric Ebrard a uti­lisé ce double jeu de pho­to­gram­mes pour brouiller notre rap­port à son œuvre et à l’image en géné­ral : la séquence donnée à voir aux inter­nau­tes est un leurre, comme l’était la vue du pont Kasr el-Nil désert bran­die par les médias offi­ciels comme gage d’une situa­tion nor­male – ici les 58 images alté­rées de la jeune femme – et ne retrans­crit pas ce qui se passe reél­le­ment dans le lieu, la révolte du peuple égyptien sur ce même pont – ici la pro­jec­tion sur le mur du centre d’art des 120 images intac­tes.

Portfolio

Al Tahir (La Jetée_Partial & Good)
Al Tahir (La Jetée_Partial & Good)
Image : 0 | 1 | 2 | Tout afficher

Partager

Haut de page