Plutôt que rien : démontages

LNG

lundi 24 janvier 2011

lundi 24 janvier : LNG

Oxydations du jour et de la nuit

Montage : de 10 h à 11 h
Démontage : de 20 h 30 à 21 h

LNG, pein­tre vivant à Besançon, a sou­haité pro­po­ser la mise en place d’une expo­si­tion d’un jour, et en tra­ver­ser phy­si­que­ment la durée. Présente dans le centre d’art de 10h à 21h, LNG a trans­posé dans ce lieu public son espace de tra­vail, avec sa musi­que, son ouvrage du moment, la cou­ture d’une robe de mariée à la traîne infi­nie. Elle ten­tait ainsi de créer un espace de « jeu avec le public vis à vis des chan­ge­ments de lumière et de cou­leur qui éventuellement s’opèrer[aie]nt (ou pas) sur les toiles, mais ceci dans un cadre non démons­tra­tif. » Il s’agis­sait d’être là, de jouer avec la situa­tion, de rester dis­po­ni­ble pour l’échange ; et la durée aurait pu se pro­lon­ger autant que la confec­tion du vête­ment nup­tial.

La situa­tion, au cours de la jour­née, a cepen­dant sou­levé chez l’artiste un cer­tain nombre de ques­tions, notam­ment sur le prin­cipe de sa copré­sence avec ses œuvres dans une confi­gu­ra­tion aussi clas­si­que qu’une expo­si­tion de pein­tu­res (et la rareté des visi­teurs consi­dé­rant sa pré­sence dans un temps hors ver­nis­sage), de même que sur la pré­sen­ta­tion de pein­ture dans un centre d’art comme celui de la Maison popu­laire, qui lui semble tota­le­ment sorti des habi­tu­des du sys­tème de l’art récent.

Portfolio

Oxydations du jour et de la nuit
Oxydations du jour et de la nuit

Partager

Haut de page