Kel Glaister

vendredi 28 janvier 2011
vendredi 28 janvier : Kel Glaister

A test of my omnipotence
performance, 2011, durée 8 heures


Montage : de 10 h à 18 h
Démontage : 20h30 à 21 h

Le choix d’une jour­née comme unité de temps pour Plutôt que rien : démon­ta­ges n’est pas anodin. On peut tout faire en un jour, comme en un mois, en un an ou en une vie. Cette toute puis­sance d’un indi­vidu devant une plage de temps à occu­per, Kel Glaister tente de la mettre à l’épreuve dans un corps à corps avec une matière pri­mi­tive, l’argile. Avec la per­for­mance A test of my omni­po­tence, elle pro­cède tout au long du jour à la confec­tion d’une masse de plus en plus grosse de terre formée en boule, et au va-et-vient de celle-ci, trans­por­tée d’un bout à l’autre d’un péri­mè­tre déli­mité comme un ter­rain de jeu pour deux équipes adver­ses.

Chaque tra­ver­sée de la boule marque le pas­sage d’une étape, comme les œuvres qui com­po­sent l’expo­si­tion tra­ver­sent le jour et, le soir venu, ont déplié un peu plus son his­toire. L’artiste ne s’arrête que lors­que sa force ne suffit plus pour sou­le­ver la terre, dont le poids empê­che les mains de l’agrip­per : la matière glisse, se déforme, s’arra­che. La boule reste alors en place, comme dépôt d’une défaillance, d’une impos­si­bi­lité qui est aussi ce qui ouvre l’espace de la poésie.

Portfolio

A test of my omnipotence

A test of my omnipotence

Image : 0 | 1 | 2

Partager

Les artistes
samedi 26 mars 2011
vendredi 25 mars 2011
jeudi 24 mars 2011
mercredi 23 mars 2011
mardi 22 mars 2011
lundi 21 mars 2011
samedi 19 mars 2011
vendredi 18 mars 2011
jeudi 17 mars 2011
mercredi 16 mars 2011
Les archives par année
Rechercher sur le site
Haut de page